Accueil » Agenda, Section adulte

Club de lecture – Lundi 22 janvier 2018 de 14h à 15h30

Pas encore de commentaire

Club de lecture

Lundi 22 janvier de 14h à 15h30

 

A l’initiative d’une de nos lectrices, un club de lecture adultes s’est formé à la Bibliothèque.

Il se réunit tous les mois, pour échanger pistes, idées de titres, coups de cœur, lectures d’extraits…

 
 

Compte-rendu du club de lecture du 11 décembre 2017

Cécile remet Aliocha de Henri Troyat qu’elle a bien apprécié. Le roman traite d’une amitié entre deux adolescents dont le point commun est le handicap. Elle nous parle aussi de Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill. Ce journaliste américain nous livre une radiographie du Chicago de 1968 et d’aujourd’hui. Le personnage principal est un professeur d’université accro aux jeux vidéos au point de souffrir de problèmes de circulation en restant trop longtemps immobile. Il s’agit aussi des histoires de fantômes de sa grand-mère d’origine norvégienne, de l’histoire passée de sa mère dans les mouvements hippies de l’époque de 1968 et les événements actuels. En effet, sa mère vient de se faire arrêter pour violence portée à un candidat gouverneur. Il se voit obligé d’écrire sur elle pour solder un compte avec son éditeur. Ne connaissant rien de son histoire, il mène l’enquête.

Edith nous rappelle la balade littéraire du lundi 18 décembre à la bibliothèque Hergé. Des activités à partir de 12h30, la balade à 18h30 et l’auberge espagnole à 21h. Pour plus de détails voir le site de la bibliothèque. C’est toujours très intéressant de découvrir les publications de l’auteur et ses coups de cœur. L’auteur invité sera cette fois, Kenan Görgün.

Odette reste aux USA avec le roman de Sue Hubbell, Une année à la campagne. Un couple refait sa vie à la campagne, dans le Missouri. Seule la dame reste et se met à l’apiculture. Durant 5 saisons de printemps à printemps, elle nous livre les événements marquants de la nature. L’auteure est biologiste et son roman semble autobiographique. De ce livre se dégage une grande sérénité. Elle a lu également La maladie de Sachs de Martin Winckler. Roman où l’entourage du médecin de campagne raconte sa relation au médecin. Il décrit son travail de médecin de famille plein de psychologie et finesse .

Geneviève a apprécié La beauté des jours de Claudie Gallay qui a également écrit Les déferlantes, à recommander. A travers l’histoire de Jeanne, une jeune femme mariée et sa famille, nous découvrons une artiste contemporaine : Marina Abramovic. Son « performance art » consiste à rester assise sur une chaise sans bouger et inviter les spectateurs à venir s’asseoir et la regarder durant 5 minutes, quand son amoureux vient alors s’asseoir en face d’elle. Une autre fois, elle fait une conférence sur le regard devant un public qui a les yeux bandés. Une fois le discours terminé, ils peuvent la regarder. C’est une énergie positive qui se dégage de ce roman.

Edith nous parle de Vandana Shiva, de Lionel Astruc. Cet ouvrage reprend des entretiens avec cette activiste indienne qui lutte contre les multinationales dont Monsanto et Coca Cola. Elle témoigne de ses difficultés, de sa persévérance à faire bouger les choses en Inde notamment pour permettre aux agriculteurs d’utiliser leurs semences. Elle nous donne des pistes d’action à notre niveau. Noter qu’elle apparaît dans le film Demain.

Anne-Françoise a lu avec beaucoup de plaisir Même pas mâles, la révolution clandestine de Isabel Alonso. Il s’agit d’un petit essai plein d’humour sur le féminisme, les aberrations du vécu des femmes et hommes aujourd’hui ainsi que des indignations sélectives. Elle a lu un extrait qui a fait rire tout le monde.

Gérard, adepte des thrillers, nous livre Ne fais confiance à personne de Paul Cleave. Le personnage principal qui est le conteur, nous parle d’une personne qui a la maladie d’Alzheimer. Comme lui-même présente aussi des signes de cette maladie, le texte est parfois confus, peu chronologique. Ce personnage ne sait plus ce qu’il a fait ou pas et cette écriture est vraiment angoissante pour le lecteur, à l’image de l’angoisse du conteur. Gérard a redécouvert Frison Roche avec Premier de cordée. Il se rappelle que c’est le premier livre qu’il a choisi parmi d’autres à 16 ans. Egalement, Le prisonnier de Anne Plantagenet. Une institutrice se fait réveiller la nuit pour venir soigner un prisonnier. La confrontation entre elle et le prisonnier forme le récit. Ce huis clos, à la fois émouvant et oppressant, met face à face deux personnages qu’en apparence tout sépare. Ces deux êtres écorchés par la vie font vibrer le lecteur. Le style court et précis mène le récit tambour battant. Ce livre où les émotions explosent littéralement, laisse un sentiment troublant… Gérard en attendait plus.

Nos prochains rendez-vous : 22 janvier, 19 février, 19 mars, 16 avril.

A bientôt,
Bonnes lectures !

Anne-Françoise et Edith
avec la collaboration de la Bibliothèque Hergé

 

Laisser un commentaire

Nous vous encourageons à garder une conversation courtoise et centrée sur le sujet de l'article.

Merci d'avance pour votre contribution.