Accueil » Agenda, Section adulte

Club de lecture – Lundi 8 octobre 2018 de 14h à 15h30

Pas encore de commentaire

Club de lecture

Lundi 8 octobre de 14h à 15h30

 

A l’initiative d’une de nos lectrices, un club de lecture adultes s’est formé à la Bibliothèque.

Il se réunit tous les mois, pour échanger pistes, idées de titres, coups de cœur, lectures d’extraits…

 
 

Compte-rendu du club de lecture du 10 septembre 2018

Cécile a beaucoup apprécié une série policière de Nicci French, une série de sept enquêtes, comme les jours de la semaine : Lundi mélancolie, Sombre mardi, Maudit mercredi, Terrible jeudi, Cruel vendredi, Ténébreux samedi, Fatal dimanche. Des enquêtes menées par Frieda Klein, psychiatre, dans la ville de Londres, qui devient un personnage à sa façon. Elle a été touchée aussi par Les étoiles s’éteignent à l’aube de Richard Wagamese, auteur indien. Un garçon de 16 ans est appelé au chevet de son père Eldon, détruit par des années d’alcoolisme. Eldon sent sa fin proche et demande à son fils de l’accompagner jusqu’à la montagne pour y être enterré. S’ensuit un rude voyage pendant lequel il va enfin raconter son histoire à son fils : c’est la première fois qu’ils communiquent vraiment.

Odette a replongé dans l’univers de Katherine Pancol, dont Une si belle image, très différent de ses autres livres concernant l’écriture. Elle nous donne à voir une autre facette de Jackie Kennedy, dont on a beaucoup montré le côté fragile. Une Jackie trop fière, si fière qu’elle est devenue un personnage de roman. Pour mieux nous égarer, pour mieux nous épater. Elle a jeté de la poudre de perlimpinpin aux yeux du monde entier. Odette a apprécié la façon dont l’auteur aborde le sujet. Elle a aussi bien aimé Babayaga, dans lequel Toby Barlow détourne le roman d’espionnage et les contes folkloriques.

Geneviève nous parle de La vie parfaite de Silvia Avallone, un roman poignant sur la maternité et la jeunesse italienne écartelée entre précarité et espoir. Deux histoires de femmes se côtoient : Adèle, habitant un quartier proche de Bologne attend un enfant alors qu’elle est mineure et que sa situation familiale et sociale est précaire ; et Dora, habitant un quartier chic de la ville, socialement gâtée, se languit de l’absence d’enfant dans son couple en souffrance.

Anne-Françoise présente Aubertin d’Avalon de Bernard Tirtiaux, un roman historique. Au XIIème siècle, Aubertin d’Avalon, bâtisseur de cathédrale et maître sculpteur, est envoyé en mission. Il voyagera sur les routes de l’Orient. En quittant le chantier de Notre-Dame et les rêves de pierre blanche pour sculpter l’impossible statue de l’épouse défunte qui hante ses jours, Aubertin entame le plus secret des voyages pour l’Ordre du Temple. Toute l’histoire est basée sur son lien à la pierre.

Et puis, en bref, Un bon cru de Peter Mayle qu’Odette a dégusté à l’évocation des plats provençaux : un bon petit livre de vacances. Un bon policier : L’homme chauve-souris de Jo Nesbø, une enquête qui se passe en Australie. Ceux qui restent de Marie Laberge, déjà présenté et très apprécié pour son écriture. Agréables à lire, quelques livres de Christian Oster évoqués par Geneviève : Rouler, En ville et Massif Central.

Nos prochains rendez-vous : 8 octobre, 12 novembre et 10 décembre à 14 heures.

A bientôt,
Bonnes lectures !

Anne-Françoise et Edith
avec la collaboration de la Bibliothèque Hergé

 

Laisser un commentaire

Nous vous encourageons à garder une conversation courtoise et centrée sur le sujet de l'article.

Merci d'avance pour votre contribution.