Accueil » Agenda, Section adulte, Section jeunesse

Notre histoire hors les murs – Vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 novembre 2018

Pas encore de commentaire

Notre histoire hors les murs

Vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11/11
Maison de quartier Chambéry, Centre Communautaire Maalbeek, Centre Culturel Senghor

Installation à l’occasion du parcours solidarité de la Commune d’Etterbeek.

Déploiement des bâches réalisées à l’issue d’ateliers scolaires animés à l’Institut Sainte-Anne par Aliette Griz (Zig Zag), Véronique de Miomandre (Contes de sagesse), Émilie Carosin (Masqués – démasqués), à l’occasion du Mois de la Solidarité.

Zig Zag avec Aliette Griz (classe de 5e et 6e primaire, Jennifer Bovy)
L’atelier consistait à donner sa chance à la poésie comme langage universel qui peut rapprocher les cœurs, les corps. On a commencé par explorer la thématique avec une histoire, qui a permis de dessiner trois axes zig zag. C’est quoi une invitation réussie ? Qui est-il, cet autre qui vient de loin et que nous ne connaissons pas ? Comment accueillir l’imprévu ? Ensuite, les élèves ont tiré au sort des propositions d’écriture, et ont écrit sur des bandelettes, chacun(e) sa bandelette, sa petite promenade dans la ville, à la rencontre des autres, chacun(e) sa parole et son identité, à la rencontre de la multiplicité ambiante. Dès qu’une bandelette était terminée elle était posée au sol et, au fur et à mesure de l’atelier, une carte zig zag s’est tracée, avec ses rues pleines de mots solidaires.

Masqués / Démasqués avec Emilie Carosin (classe de 5e et 6e primaire, Damien Van Keirsbilck)
Emilie Carosin a proposé un atelier de masques qui a débuté par une petite histoire qu’elle a racontée à l’aide de masques qu’elle a conçus elle-même. Il s’agit de l’histoire d’une petite fille qui, chaque jour, avant de sortir de chez elle, choisit un masque pour la journée. Sur le chemin de l’école, elle rencontre d’autres personnes avec des masques qui lui font différentes impressions (peur, joie, accueil, etc.) et lui donnent envie de se cacher, de parler à l’autre ou encore de s’enfuir. En cours de route, elle se rappelle qu’elle porte également un masque et que les autres ont peut-être aussi des impressions d’elle. Elle décide alors d’enlever son masque, puis réfléchit… Elle demande aux élèves ce qu’elle peut dire aux autres personnes qu’elle rencontre pour que celles-ci aient envie d’enlever leurs masques elles aussi. Pendant l’atelier, les enfants ont dessiné un masque sur transparent avec des feutres prévus à cet effet. Puis ils ont écrit en dessous la phrase proposée pour inviter l’autre à se démasquer.

Contes de sagesse avec Véronique de Miomandre (classe de 5e et 6e primaire – Valérie Dieudonné)
Il s’agissait d’un atelier philo autour de courts contes de sagesse racontés par Véronique, qui a invité ensuite les enfants à une sorte de jeu-débat. Ce fut l’occasion de parler des préjugés et du mieux vivre ensemble. La parole des élèves a été retranscrite sous forme de citations-télégrammes. Pour prolonger l’animation, l’institutrice a été invitée à lire les citations avec les élèves, pour en discuter ensuite tous ensemble.

Gratuit, ouvert à tous.

Laisser un commentaire

Nous vous encourageons à garder une conversation courtoise et centrée sur le sujet de l'article.

Merci d'avance pour votre contribution.