Accueil » Coups de coeur

Du côté de chez Swann par Marcel Proust

Pas encore de commentaire

Du côté de chez Swann par Marcel Proust


Proust me paraissait ennuyeux lors de mon adolescence et je n’ai jamais pu lire plus d’une page. Un jour j’ai entendu Eric Emmanuel Schmitt parler de « A la recherche du temps perdu » comme étant Son livre. C’est ce qui m’a décidé à m’attaquer au 1er tome de l’oeuvre. Et là, ça m’a plu énormément! Je me délectais des descriptions de Proust, celles-là-mêmes qui me barbaient auparavant par leurs longueurs. Proust décrit son enfance à Cambray et c’est un vrai ravissement pour les sens. Une madeleine et une tasse de thé servie par sa mère des années plus tard ravivent tous ses souvenirs et nous replongeons avec lui dans les odeurs des aubépines, la vue de la nature, les balades familiales à la campagne… L’auteur ressent ce qui l’entoure comme un peintre et tous nos sens sont en éveil. Il le dit très bien: » Seul l’artiste peut utiliser ces contemplations en déchiffrant tous les signes qui sont un clocher, une fleur, un caillou qui cachent des vérités plus profondes que celles que nous révèle l’intelligence. Ces vérités, ce sont les vérités de la sensation, de la perception, indifférentes au morcellement des moments et au déplacement des lieux. Le moyen d’utiliser ces signes, c’est-à-dire ce que nous voyons du monde sans nécessairement regarder (comme on peut entendre, sans écouter), c’est l’oeuvre d’art.

Retrouvez ce livre à la bibliothèque

Un SuperBouquin de Bénédicte Laguerre

Laisser un commentaire

Nous vous encourageons à garder une conversation courtoise et centrée sur le sujet de l'article.

Merci d'avance pour votre contribution.