Accueil » Agenda, En ce moment, Section adulte, Section jeunesse

Voyage au pays des lettres : conférences, causeries, ateliers, promenades, jeux… centrés sur la « part visuelle » de l’écriture

Pas encore de commentaire

Voyage au pays des lettres : conférences, causeries, ateliers, promenades, jeux… centrés sur la « part visuelle » de l’écriture

 
Samedi 11 février de 14h30 à 17h
Samedi 11 mars de 10h30 à 13h
Samedi 18 mars de 10h30 à 13h
Samedi 25 mars de 14h30 à 19h

Ateliers animés par Pascal Popesco, formateur, enseignant et plasticien.

Vous avez entre 10 et 110 ans, vous avez très envie d’écrire, sans trop savoir comment vous y prendre et en n’ayant pas peur d’essayer autre chose qu’un stylo : bienvenue au pays de la matérialité des lettres !

Au cours des ateliers à venir, il s’agira de pratiquer en laissant un peu de côté les notions de savoirs et de connaissances, en nous concentrant plutôt sur « l’effet que ça fait » : à vous, à moi, à l’ensemble des participants, et à tous les autres regardeurs et écouteurs de nos mots.

En février et mars 2023, quatre escales, à la fois complémentaires et autonomes, vous seront proposées.

Samedi 11 février de 14h30 à 17h
Temps 1  : Visite guidée du pays des lettres – conférence ludique et interactive

J’ai travaillé au pays des lettres pendant une bonne trentaine d’années. Depuis lors, je parcours ce pays un peu plus en touriste… avec le grand plaisir de le faire connaître. Mon travail, chaque jour que dieu faisait, était de me pencher sur des paroles pour leur donner des images. Des images parfois bien sages, car il s’agissait de ne pas faire de bruit… Parfois des images plus turbulentes, plus bruyantes, voire complètement folles ! Au cours de cette causerie, il s’agira surtout de montrer, de choisir, d’essayer, de rejeter, de positionner… et de partager sur l’effet que font ces images de lettres. Pour mieux les comprendre et mieux les utiliser. Mais commençons par le commencement : comment se dit-on bonjour en arrivant au pays des lettres ?

Samedi 11 mars de 10h30 à 13h
Temps 2 : Atelier « Les écritures (semi)-automatiques »

Nous allons jouer à écrire, car écrire est un jeu d’enfant que les adultes peuvent préserver. Il s’agira pour chaque proposition / jeu / exercice de cet atelier d’écriture (semi-automatique) de se servir de hasards, de contraintes, de morceaux, etc. J’appelle ces expérimentations des « machines à écrire ». Il s’agira de laisser faire (ou pas) ces machines, de les compléter, de les corriger, de les mélanger… et de voir tous ensemble « l’effet que ça fait » : dans un total irrespect de la notion d’Auteur avec un grand A ! Seront convoqué lors de ces aventures machiniques : les hasards des surréalistes, les contraintes des oulipiens et la légèreté des Haïjins, et de leur Haïkus. À vos plumes ! Euh… non. À vos machines !

Samedi 18 mars de 10h30 à 13h
Temps 3 :  Atelier « Les calligrammes et typoésies en folie »

Cet atelier sera l’occasion de mettre en pratique notre excursion aux pays des lettres… un peu bruyantes, un peu folles. Si vous avez embarqué lors de cette première causerie, vous avez peut-être déjà des images en tête. Si vous n’avez pas pu assister à cette première approche, les autres participants et moi-même vous aiderons à prendre le train en marche. Ce sera à nous de jouer avec de vrais morceaux de lettres et avec nos petits doigts. Que ce soit votre poème, celui d’un de vos camarades, une strophe de chanson, un slogan, etc. Vous allez pouvoir lui faire faire du bruit en silence. Nous fournissons un matériel de dessin / découpage / lettrage de base, des catalogues typographiques, plein de superbes exemples, notre bonne humeur et surtout notre intelligence collective, pour voir tous ensemble l’effet que font vos choix de lettrage et de mise page sur vos paroles. Atelier en blanc et noir, avec crayon, gomme, feutre, découpage de papier noir, de papier blanc, photocopie, etc. La couleur et l’infographie sont mises de côté pour l’instant… mais rien ne vous empêchera (et c’est même encouragé) d’enrichir les savoir-voir acquis par d’autres médiums, dans d’autres temps et d’autres lieux. À vos lettres… prêt… montrez !

Samedi 25 mars de 14h30 à 19h
Temps 4 : Journée de clôture du « Voyage au pays des lettres »

Pour clôturer ce trimestre, nous vous proposons un florilège d’activités « lettrées ». Nous commencerons par nous dégourdir les jambes au cours d’une balade historico-typographique. Pas besoin d’aller bien loin pour admirer les multiples usages de la part visuelle de l’écriture : il suffit de déambuler aux alentours de la Place Saint-Pierre, près de la Bibliothèque. Ce petit déplacement offrira néanmoins l’occasion d’approfondir l’Histoire avec un grand H des graphies de l’écriture occidentale (et les petites histoires de leurs utilisations) à travers les enseignes des commerces et services du quartier… Vous ne regarderez plus la devanture de votre charcutier du même œil.

Après un bref retour sur notre parcours aux pays des lettres, il sera temps pour les plus entraînés d’entre vous (et bien évidemment pour les plus novices) de se prêter à un grand défi graphique surprise, que nous organiserons à la bibliothèque (dans les locaux et/ou, si la météo le permet, dans la cour extérieure). Un temps limité, des contraintes fortes, le poids du hasard et finalement… la gloire d’être reconnu par ses pairs et peut-être une petite récompense !

La journée et la thématique se clôtureront par la présentation des travaux des usagers, de livres en lien avec la thématique, etc.

Cette activité fait partie du trimestre thématique « En toutes lettres ».
Il est possible de s’inscrire à un atelier ou à l’ensemble du cycle (4 activités).
Ouvert à tous à partir de 10 ans (aucune compétence graphique n’est exigée), inscrivez-vous ici.

Textes : Pascal Popesco / Ill. : Forsythia, poème-fleur de Mary Ellen Solt ; Exit, Création de l’agence Tam-Tam, Montréal, 1989 ; Jean-Marie Antenen, Équinoxe, 1989-1990 ; Michel Leiris, Le roc dans l’urne dans le cercle vicieux dans le mur raviné dans la double échelle, 1939 ; Louise de Vilmorin et Jean Hugo, C’est un œuf très étroit, 1954 ; Doubles pages de La Cantatrice chauve d’Eugène Ionesco, interprétations typographique de Massin et photographique d’Henry Cohen d’après la mise en scène de Nicolas Bataille, Paris, Gallimard, 1964 ; Bird, Composition (auteur inconnu) citée par Aaron Burns in Typography, Reinhold Publishing Co, New York, 1961 ; Enseigne d’une charcuterie (France), police de caractère BANCO créée en 1951 par le graphiste français Roger Excoffon ; Logo du magazine Thrasher (skate culture), USA, créé en 1981 sur base de la police de caractère BANCO ; Tristan et Iseut, couverture par Jean Garcia, Éditions de la Bibliothèque Mondiale (circa 1958), The Labyrinth, Enrique Laguerre, couverture Félix Beltrán, 1961.



Laisser un commentaire

Nous vous encourageons à garder une conversation courtoise et centrée sur le sujet de l'article.

Merci d'avance pour votre contribution.