Accueil » Agenda, Mais aussi, Section adulte

Club de lecture – Lundi 21 janvier 2019 de 14h à 15h30

Pas encore de commentaire

Club de lecture

Lundi 21 janvier de 14h à 15h30

 

A l’initiative d’une de nos lectrices, un club de lecture adultes s’est formé à la Bibliothèque.

Il se réunit tous les mois, pour échanger pistes, idées de titres, coups de cœur, lectures d’extraits…

 
 

Compte-rendu du club de lecture du 10 décembre 2018

Gérard a lu de Karen Viggers La mémoire des embruns. L’héroïne est une vieille dame de 90 ans qui veut retrouver ses souvenirs dans un phare en Tasmanie. Elle décide de retourner vivre seule là-bas, avec l’aide de quelqu’un qui vient la voir tous les jours. Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d’Antarctique et le divorce qui l’a détruit, elle veut tenter de réparer ses erreurs. Mais le secret qui l’a hantée durant des décennies menace d’être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre. Une émouvante histoire d’amour, absolument sublime !

Anne-Françoise s’est intéressée à la nutrithérapie et au régime ancestral du Dr. Seignalet avec L’alimentation ou la troisième médecine. Une mauvaise alimentation est capable d’être à l’origine, avec d’autres facteurs associés, de maladies de longue durée handicapantes. La méthode Seignalet consiste précisément à changer ses habitudes alimentaires. Le plus beau cadeau que vous puissiez faire à vos amis, à votre médecin, c’est ce livre. Il préconise une alimentation sans gluten, sans laitages, avec des vitamines, des oligo-éléments et des oméga 3, entre autres.

Odette a découvert L’enfant de Calabre de Catherine Locandro. Une jeune fille retrouve une photo de son père décédé, datant des années 80 avec une jeune femme à ses côtés qui n’est pas sa mère. Cette recherche du passé la mène dans les années 80 mais aussi dans les années 50 autour de sa naissance à elle. Elle convoque ses aïeuls et entrecroise trois générations marquées par la douleur et l’injustice. Entre revenants et fantômes, parviendra-t-elle à démêler sa propre histoire, enchevêtrée telles les rues de Gênes, jusqu’à son issue inattendue ?

Edith nous fait découvrir un auteur jeunesse de fiction : Neil Gaiman avec son livre Anansi Boys. Le père de Gros Charlie n’était pas ordinaire : il était Anansi, le Dieu Araignée, l’esprit de rébellion, un dieu filou capable de renverser l’ordre social, de créer une fortune à partir de rien et de défier le diable… Un héritage bien encombrant ! Une mythologie moderne où l’on trouve une sombre prophétie, des désordres familiaux, des déceptions mystiques, et des oiseaux tueurs. Autres titres de cet auteur : Neverwhere, American Gods.

Cécile a essayé le livre de cette jeune auteure flamande Lize Spit Débâcle : c’est hyper réaliste mais barbant, en plus c’est un défilé d’horreurs. Histoires sordides d’adolescents. Loin du foin que l’on en a fait.

Geneviève a lu de Jauffret Microfictions 2018. Il s’agit de 500 histoires de deux pages, à caractère sexuel.

De Gaël Faye Petit pays raconte l’histoire de deux familles, l’une au Burundi, l’autre au Rwanda, de part et d’autre du génocide. Très beau.

Elle a aussi bien apprécié Mille femmes blanches de Jim Fergus. Sur base d’un fait réel : l’envoi de des femmes blanches chez les amérindiens pour saper leur civilisation ; il met en scène la solidarité féminine et le destin de femmes différentes dans leurs mœurs, qui préfèrent cette issue à l’enfermement psychiatrique.

Anne-Françoise est en train de lire de Jonathan Coe : Bienvenue au club. Des adolescents d’aujourd’hui découvrent la vie de lycéens de leurs parents dans les années 70. Belle écriture et plongeon dans un monde adolescent britannique de l’époque que nous avons vécu de ce côté-ci en Europe également. Autres titres du même auteur : Testament à l’Anglaise, La pluie avant qu’elle tombe.

Prochains rendez-vous : 21 janvier & 18 février à 14 heures.

A bientôt,
Bonnes lectures !

Anne-Françoise et Edith
avec la collaboration de la Bibliothèque Hergé

 

Laisser un commentaire

Nous vous encourageons à garder une conversation courtoise et centrée sur le sujet de l'article.

Merci d'avance pour votre contribution.