Accueil » Agenda, Section adulte

Club de lecture – Lundi 24 avril 2017 de 14h à 15h30

Pas encore de commentaire

Club de lecture

Lundi 24 avril de 14h à 15h30

 

A l’initiative d’une de nos lectrices, un club de lecture adultes s’est formé à la Bibliothèque.

Il se réunit tous les mois, pour échanger pistes, idées de titres, coups de cœur, lectures d’extraits…

 
 

Compte-rendu du club de lecture du 13 mars 2017

Anne-Françoise nous présente Zebraska d’Isabelle Bary. On les appelle HP, surdoués, zèbres… elle ignorait tout de leur monde extraordinaire avant d’y être inopinément plongée. Avec tendresse, humour et fantaisie, Zebraska tente de démystifier ces enfants pas comme les autres, menottés à des clichés, si souvent incompris.

Odette a beaucoup aimé La grosse de Françoise Lefèvre. Grâce et tendresse pour une femme vulnérable et sublime. Aussi auteure du livre Le petit prince cannibale (inspiré de son vécu avec son fils autiste).

Un des livres qui a le plus ému Claude, La fille de l’homme au piano de Timothy Findley, un des plus grands romanciers canadiens de langue anglaise. Beaucoup de tendresse et de poésie, beaucoup de dialogues, une écriture fluide.

Dominique nous parle de Ladivine de Marie Ndiaye. Les amours éperdus et impossibles au sein d’une famille. Trois générations de femmes au destin sans joie et dépressif. Roman tortueux et fantastique avec sa part de mystère et de poésie.

Et puis, un conte philosophique, L’alchimiste de Paulo Coelho, présenté par Meryem.

Geneviève a lu Le nouveau siècle politique du sociologue français Alain Touraine qui aborde différentes questions de société et nous livre sa pensée sur l’éducation, la laïcité, l’antiterrorisme, l’éthique, l’écologie…

La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia, présenté par Edith.

Cécile présente Pourquoi être heureux quand on peut être normal ? Jeanette Winterson nous parle de sa relation avec sa mère. Féministe, combattante homosexuelle, l’auteure anglaise décrit une enfance soumise à la tyrannie d’une mère morbide. Les mots sont apaisés mais disent sans détour la nécessité de s’émanciper. Un hymne à la vie.

Et pour terminer, Numéro 11 de Jonathan Coe : cinq contes dont les personnages sont en lien. Fait suite au Testament à l’anglaise. L’excellent Et je serai toujours avec toi d’Armel Job, ainsi qu’une version intéressante et non édulcorée du petit chaperon rouge revisité par la conteuse Myriam Mallié.

Nos prochains rendez-vous : 24 avril, 15 mai et 12 juin à 14h.

Bonnes lectures !

Anne-Françoise et Edith
avec la collaboration de la Bibliothèque Hergé

 

Laisser un commentaire

Nous vous encourageons à garder une conversation courtoise et centrée sur le sujet de l'article.

Merci d'avance pour votre contribution.